BIO : Multiplex PCR ou l’enjeu d’un diagnostic rapide en infectio

  • Dr Sylvie Coito

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un retard de diagnostic est générateur d'un délai à l'instauration d'une prise en charge adaptée. Avec les techniques de microbiologie classiques qui font appel aux examens directs et à la culture bactérienne ou fongique, il faut au minimum 2 jours pour obtenir un antibiogramme. Or, les évolutions technologiques récentes en microbiologie permettent désormais d'identifier plus rapidement les germes, notamment grâce à la biologie moléculaire.

Le principe des PCR multiplex est de détecter simultanément plusieurs cibles au cours de la même analyse, sur un même échantillon. Avec une plateforme intégrée tout en un, on peut rendre une identification en 2 heures.

Quels panels syndromiques ?

méningite/encéphaliteinfections respiratoires hautes/bassesgastro-entérites

méningite/encéphalite