AVC : quand traiter, quand s'abstenir ? Les enseignements 2016

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

tPA: dose standard versus faible dose

Dans le traitement de l'AVC ischémique, l'étude ENCHANTED a montré la difficulté à statuer sur le bénéfice-risque d'un traitement par altéplase faible dose (tPA) par rapport à une posologie normale dans les suites de l'AVC : cette alternative semble réduire la mortalité à 90 jours (19 vies pour 1000 sujets traités), mais elle augmenterait le risque de handicap léger à modéré. Si le tPA faible dose reste intéressant, notamment pour les sujets à risque d'hémorragie intracérébrale (HIC), la dose standard permettrait d'offrir une chance supérieure de récupération.

Intensification du contrôle de la pression artérielle en cas d’hémorragie intracérébrale

Après une HIC, les études ATACH-2 et INTERACT2 se sont intéressées à l’apport d'une intensification de la baisse de pression artérielle systolique (PAS) pour réduire l'expansion de l'hématome. Les conclusions de ces deux études laissent penser qu'une réduction intensive (au dessous de 140 mmHg) procurerait parallèlement un risque accru d'évènements secondaires. In fine, prises ensemble, elles suggèrent de ne pas intensifier la baisse de PAS au-delà de cette valeur.

Transfusion de plaquettes...