Autisme : la plupart des interventions précoces montrent un effet limité

  • Sandbank M & al.
  • Psychol Bull
  • 1 janv. 2020

  • Par Emily Willingham, PhD
  • Clinical Essentials
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Parmi les sept types d’intervention précoce pour l’autisme, aucun n’a eu d’effet significatif après une correction pour prendre en compte le protocole de l’étude utilisé et les biais, dans cette méta-analyse et revue systématique.
  • Les auteurs ont évalué 15 catégories de résultats pour 6 240 participants à partir de 130 échantillons indépendants.

Pourquoi est-ce important ?

  • Une intervention précoce est fortement recommandée pour les enfants ayant reçu un diagnostic d’autisme, d’après l’hypothèse selon laquelle le fait de mettre en œuvre ces stratégies de façon précoce offrira un bénéfice plus important.
  • Les auteurs affirment que, en dépit des résultats obtenus dans le cadre de l’analyse la plus stricte, les études sur les interventions comportementales et développementales naturalistes (ICDN) apportent « une série de résultats positifs » à ces enfants.
  • Ils ont également souligné que les interventions développementales sont prometteuses.

Principaux résultats

  • Ces auteurs ont évalué 1 615 tailles d’effet.
  • Après l’inclusion de toutes les études, 3 types d’intervention ont montré des effets : les ICDN (26 études), les interventions comportementales (27 études) et les interventions développementales (14 études).
  • Aucun effet n’a été observé pour les interventions basées sur les sens (7 études), les interventions ayant recours à la technologie (10 études) ou à des animaux (4 études), ou pour la méthode Traitement et éducation des enfants autistes ou souffrant de handicaps de communication apparentés (TEACCH ; 6 études).
  • En incluant uniquement les essais contrôlés randomisés (ECR), seules les ICDN et les interventions développementales ont montré des effets.
  • En incluant uniquement les ECR et les résultats pour lesquels il n’existait aucun risque de biais de détection, aucune intervention n’a montré d’effet.

Protocole de l’étude

  • 150 rapports ont été inclus.
  • L’âge moyen des participants était de 54,21 mois ; 84 % des participants de chaque échantillon étaient de sexe masculin, en moyenne.
  • Financement : aucun financement n’a été communiqué.

Limites

  • Les limites sont celles des études incluses.