ATS 2019—Les améliorations de l’asthme sévère sous benralizumab sont maintenues à long terme


  • Tara Haelle
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Un traitement de 2 ans par benralizumab a permis de maintenir le contrôle de l’asthme, d’améliorer la fonction pulmonaire, de réduire les exacerbations et d’améliorer la QdV liée à la santé chez les patients atteints d’asthme sévère.

Pourquoi est-ce important 

  • Les essais antérieurs SIROCCO, CALIMA et ZONDA n’avaient recueilli des données que sur une durée de traitement ≤ 56 semaines, d’où la nécessité d’obtenir des données sur la sécurité d’emploi et l’efficacité à plus long terme.

Protocole de l’étude 

  • Parmi les 1 655 patients ayant participé aux essais de phase III SIROCCO/CALIMA (48 semaines/56 semaines), 1 030 adultes (68 semaines) et adolescents (≥ 12 ans ; 108 semaines) ont poursuivi leur traitement dans l’essai BORA, en recevant une dose moyenne ou élevée de corticoïdes en inhalation/d’agonistes bêta 2 à action prolongée et 30 mg de benralizumab toutes les 4 semaines (n = 518) ou 8 semaines (n = 512) pendant 24 mois au total en moyenne.
  • 131 patients de l’essai ZONDA (28 semaines) ont été analysés séparément, car le protocole comportait une réduction progressive de la dose de glucocorticoïdes oraux avec maintien du contrôle de l’asthme.

Principaux résultats 

  • Les améliorations se sont maintenues entre les essais SIROCCO/CALIMA et BORA :
    • Exacerbations (0,65–0,48 exacerbation totale/années de suivi ; n = 318).
    • Une variation a été constatée à la fin du traitement (FdT), par rapport à la valeur de référence du VEMS avant l’administration d’un bronchodilatateur (0,343 pour n = 305 à 0,364 pour n = 273).
    • Une variation a été constatée à la FdT, par rapport à la valeur de référence du score au Questionnaire 6 sur le contrôle de l’asthme (Asthma Control Questionnaire 6 ; -1,44 pour n = 315 à -1,54 pour n = 281).
    • Une variation a été constatée à la FdT, par rapport à la valeur de référence du score au questionnaire sur la qualité de vie liée à l’asthme (Asthma Quality of Life Questionnaire ; moyenne de 1,58 pour n = 306 à 1,69 pour n = 272).
  • La réduction de la dose de glucocorticoïdes oraux pour les patients venant de l’essai ZONDA (28 semaines) a été maintenue. 
  • Les événements indésirables graves et apparus sous traitement étaient semblables entre l’essai BORA et les 3 essais initiaux ; aucun risque accru d’infection n’a été observé.
  • Financement : AstraZeneca.