ATS 2018—L’aclidinium montre un bon profil cardiovasculaire dans la BPCO


  • Sean Henahan
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Le traitement par aclidinium pour la BPCO ne semble pas augmenter le risque d’événements cardiovasculaires (CV) chez les patients à risque.

Pourquoi est-ce important ?

  • Environ 30 % des patients atteints de BPCO décèdent d’une maladie CV.
  • Le traitement à base de bronchodilatateurs inhalés à longue durée d’action, tels que les antagonistes muscariniques à longue durée d’action, est recommandé. Pourtant, selon certaines études, ils pourraient augmenter le risque d’événements CV.
  • Cette étude confirme la sécurité d’emploi de cet agent.

Protocole de l’étude

  • Une étude de phase IV, multicentrique, randomisée, réalisée en double aveugle contre placebo sur des groupes parallèles, a été menée dans 452 centres aux États-Unis et au Canada.
  • L’étude évaluait les effets à long terme du bromure d’aclidinium 400 µg administré deux fois par jour sur la sécurité et les exacerbations CV chez les patients atteints de BPCO modérée à très sévère et présentant des antécédents d’artériopathie cérébrovasculaire, de coronaropathie et de maladie des artères périphériques, ou en présence d’au moins deux facteurs de risque.
  • L’étude Aclidinium Bromide on Long-Term Cardiovascular Safety and COPD Exacerbations in Patients with Moderate to Very Severe COPD (ASCENT COPD) a été financée par AstraZeneca.

Principaux résultats

  • L’étude n’a pas montré de risque accru d’événements CV indésirables majeurs chez les patients à risque recevant de l’aclidinium par rapport au placebo.
  • Aucune augmentation de la mortalité globale n’était associée au traitement actif.
  • Le risque d’exacerbations modérées à sévères et d’hospitalisations associées a été réduit par le traitement actif.
  • Le médicament a été bien toléré.

Limites

  • D’autres études sont nécessaires pour déterminer s’il s’agit d’un effet de classe.