ASCO-SITC 2020 — CCR métastatique : l’association ilixadencel et sunitinib permet d’améliorer les réponses


  • Pavankumar Kamat
  • Univadis
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • L’ajout d’ilixadencel par voie intratumorale au sunitinib a permis d’obtenir une amélioration des réponses chez des patients atteints d’un carcinome à cellules rénales (CCR) nouvellement diagnostiqué avec des métastases synchrones.

Pourquoi est-ce important ?

  • L’ilixadencel est un agent d’amorçage standard à base de cellules dendritiques conçu pour déclencher une réponse immunitaire contre le cancer lorsqu’il est injecté par voie intratumorale. 
  • Cette étude de phase II a évalué son potentiel dans le cadre du traitement systémique de première intention du CCR nouvellement diagnostiqué avec des métastases synchrones. 

Protocole de l’étude

  • L’essai de phase II MERECA a évalué des patients affectés de manière aléatoire pour recevoir de l’ilixadencel par voie intratumorale avant la néphrectomie, suivi de sunitinib après la néphrectomie (n = 45), ou bien du sunitinib en monothérapie après la néphrectomie (n = 25).
  • Financement : Immunicum AB.

Principaux résultats

  • Le taux de réponse complète était de 11 % avec l’association ilixadencel et sunitinib, contre 4 % avec le sunitinib en monothérapie.
  • Le taux de réponse globale confirmé était de 42,2 % chez les patients traités par ilixadencel et sunitinib, contre 24,0 % chez les patients traités par sunitinib en monothérapie.
  • La durée médiane de la réponse était de 7,1 mois dans le groupe ilixadencel et sunitinib, contre 2,9 mois dans le groupe sunitinib en monothérapie. 
  • La survie sans progression médiane était de 11,8 mois dans le groupe ilixadencel et sunitinib, contre 11,0 mois dans le groupe sunitinib en monothérapie. 
  • L’ilixadencel n’a entraîné aucun événement indésirable de grades 3–4 lié au traitement ou événement indésirable grave supplémentaire ; la fièvre était l’événement indésirable lié au traitement par ilixadencel le plus fréquent.

Limites

  • Échantillon de petite taille. 
  • Courte durée de suivi.

Commentaire d’expert
Dr Magnus Lindskog, MD, PhD, de l’hôpital universitaire d’Uppsala, en Suède, a fourni le commentaire suivant : « L’activité observée de l’ilixadencel semble être principalement due aux réponses chez les patients à risque intermédiaire. »