ASCO GI 2021 — Cancer du pancréas à la limite de la résécabilité : un nouveau schéma thérapeutique de référence émerge

  • Katz MHG & al.
  • ASCO-GI 2021
  • 17 janv. 2021

  • Par Pavankumar Kamat
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Un traitement néoadjuvant par FOLFIRINOX modifié (mFOLFIRINOX : oxaliplatine, irinotécan, leucovorine, et 5-fluorouracile par perfusion) a permis d’obtenir une amélioration de la survie chez les patients atteints d’un adénocarcinome canalaire du pancréas (ACCP) à la limite de la résécabilité, comparativement aux données historiques.
  • mFOLFIRINOX constitue un schéma préopératoire de référence au sein de cette population.

Pourquoi est-ce important ?

  • Ces résultats, comme ceux des études précédentes, ne fournissent aucune preuve convaincante que la radiothérapie prolonge la survie dans quelque population de patients non sélectionnés atteints d’un cancer du pancréas que ce soit.

Méthodologie

  • Étude Alliance A021501 : 126 patients atteints d’un ACCP ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir le schéma mFOLFIRINOX ou l’association mFOLFIRINOX et radiothérapie hypofractionnée.
  • Dans les deux groupes, les patients ne présentant pas une progression de la maladie ont fait l’objet d’une pancréatectomie suivie de quatre cycles de traitement adjuvant par mFOLFOX6 (oxaliplatine, leucovorine, et 5-fluorouracile par perfusion).
  • Financement : Instituts nationaux américains de la santé (National Institutes of Health).

Principaux résultats

  • Avec mFOLFIRINOX uniquement :
    • Survie globale (SG) médiane : 29,8 mois.
    • Survie sans événement (SSE) médiane : 15 mois.
    • 49 % des patients ont fait l’objet d’une pancréatectomie après le traitement néoadjuvant.
    • Taux de résection R0 : 88 %.
    • Taux de réponse complète pathologique (RCp) : 0 %.
    • Taux de SG à 18 mois : 93,1 %.
  • Avec l’association mFOLFIRINOX et radiothérapie hypofractionnée (le recrutement a été fermé dans ce groupe) :
    • SG médiane : 17,1 mois.
    • SSE médiane : 10,2 mois.
    • 35 % ont fait l’objet d’une pancréatectomie.
    • Taux de résection R0 : 74 %.
    • Taux de RCp : 11 %.
    • Taux de SG à 18 mois : 78,9 %.

Limites

  • La méthodologie de l’étude ne permettait pas de comparer directement la chimiothérapie et l’association chimiothérapie et radiothérapie dans un contexte néoadjuvant.