ASCO 2019 — mFOLFOX en deuxième intention prolonge la survie dans le cancer des voies biliaires


  • Hao Cheng, MD
  • Oncology Conference reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La chimiothérapie mFOLFOX offre un bénéfice significatif en termes de SG lorsqu’elle est associée à un contrôle actif des symptômes (CAS) comme traitement de deuxième intention pour le cancer des voies biliaires localement avancé/métastatique.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les cancers des voies biliaires sont des tumeurs rares associées à une incidence croissante et un mauvais pronostic (SG à 5 ans
  • Ils sont souvent diagnostiqués à un stade avancé (80 %) nécessitant un traitement palliatif.
  • Un essai antérieur a validé l’utilisation de la cisplatine/gemcitabine comme chimiothérapie de première intention, mais il n’existe pas de preuve solide pour le traitement de deuxième intention.

Protocole de l’étude

  • ABC06 est un essai de phase 3, en ouvert mené auprès de 162 patients atteints d’un cancer des voies biliaires localement avancé/métastatique et dont la maladie a progressé après un traitement par cisplatine/gemcitabine. Les patients ont été affectés de manière aléatoire au contrôle actif des symptômes (CAS) avec ou sans mFOLFOX.

Principaux résultats

  • Le critère d’évaluation principal a été satisfait : RR : 0,69 (P = 0,031) pour la SG en faveur de CAS+mFOLFOX.
  • La SG médiane était plus élevée avec CAS+mFOLFOX par rapport au CAS seul (6,2 contre 5,3 mois).
    • Survie à 6 mois : 50,6 % contre 35,5 %.
    • Survie à 12 mois : 25,9 % contre 11,4 %.
  • Les sous-groupes ayant un pronostic moins favorable sont ceux qui ont le plus profité de l’ajout de mFOLFOX :
    • Résistant au platine/réfractaire : RR : 0,63 (IC à 95 % : 0,41–0,96).
    • Faible albumine : RR : 0,41 (IC à 95 % : 0,2–0,83).
    • Métastases : RR : 0,70 (IC à 95 % : 0,48–1).
  • CAS+mFOLFOX a été associé à un nombre plus élevé d’événements indésirables de grade 3/4 (59 % contre 40 %).

Limites

  • Qdv, évaluation économique de la santé et recherche translationnelle en cours.