ASCO 2019 — Iomab-B démontre un bénéfice dans un essai de phase III sur la LMA en rechute/réfractaire


  • David Reilly
  • Oncology Conference reports
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Chez les patients atteints d’une leucémie myéloïde aiguë en rechute/réfractaire (LMA R/R) active, un traitement de conditionnement par radioimmunothérapie ciblée à base d’iodine (131I) apamistamab (Iomab-B) en monothérapie a permis de réduire rapidement le nombre de blastes périphériques. Tous les patients traités par Iomab-B ont présenté une prise de la greffe au niveau de la numération absolue des neutrophiles (NAN) après une médiane de 13 jours.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les données probantes suggèrent que, dans le cadre de la LMA, une clairance rapide des blastes périphériques après une chimiothérapie cytotoxique permet de prédire la rémission complète (RC) et la survie sans rechute (SSR).

Protocole de l’étude

  • L’étude de phase III SIERRA a été menée afin d’évaluer Iomab-B (une iode dirigée contre la molécule CD45), chez 150 patients âgés de plus de 55 ans atteints d’une LMA R/R.
  • Les patients ont été affectés de manière aléatoire pour recevoir Iomab-B et une allogreffe de cellules hématopoïétiques (allo-GCH ; n = 19) ou une chimiothérapie conventionnelle (CC ; n = 19) suivie d’une GCH chez les patients obtenant une rémission complète (RC).
  • Les résultats ont été évalués chez le premier quart des patients (n = 38).
  • Les patients n’ayant pas obtenu une RC pouvaient changer de groupe pour recevoir Iomab-B.
  • 19 patients ont reçu Iomab-B directement ; 10 ont reçu Iomab-B après un changement de groupe.
  • Financement : Actinium Pharmaceuticals.

Principaux résultats

  • Une réduction de 98 % du nombre absolu de blastes a été observée au jour 3 (P 
  • Une réduction de 100 % du nombre absolu de blastes a été observée au jour 8 (P 
  • Le délai médian était de 13 jours (intervalle : 9–22) jusqu’à la prise de la greffe au niveau de la NAN avec Iomab-B ; la greffe a bien pris chez tous les patients traités par Iomab-B.

Limites

  • Étude en ouvert ; taille d’échantillon limitée.