Arrêt de fabrication de la pompe à insuline implantable MiniMed MIP : quelle alternative ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La société Medtronic vient de confirmer qu’elle ne fabriquera plus la pompe à insuline implantable MiniMed MIP à partir du mois de juin 2020. La décision d’arrêter progressivement la fabrication de cette pompe avait été annoncée en 2017 afin de laisser le temps à l’ANSM et aux professionnels de santé de trouver une solution de remplacement. En effet, ce dispositif est très utilisé en France : environ 250 sujets diabétiques en sont porteurs, ce qui représente plus de 80% des patients utilisant ce dispositif en Europe.

Cette pompe implantable permet l’administration d’insuline par voie intra-péritonéale chez des patients adultes diabétiques de type 1 non contrôlés par les autres systèmes d’injection d’insuline et ayant des épisodes hyperglycémiques et/ou hypoglycémiques sévères, fréquents ou inexpliqués.

La décision d’arrêter cette fabrication est liée au fait que la pompe MIP nécessite des composants hautement spécialisés, fabriqués par des sous-traitants externes. Ces composants arrivent régulièrement en fin de vie ou sont arrêtés par les sous-traitants, ce qui entraîne l’interruption de l’approvisionnement et des ruptures de stock de produits.

A l’heure actuelle, aucune alternative comparable à la pompe implantable MIP n'a été identifiée, ce qui pose problème pour certains patients dont un changement de dispositif médical pourrait avoir des retentissements sur leur qualité de vie.

Face à cette situation, une réunion est prévue le 12 septembre 2019 avec l’ANSM, les professionnels de santé, les représentants de patients et la société Medtronic afin de réfléchir à une solution pour les personnes utilisant cette pompe.

Parallèlement, la société Medtronic poursuit ses recherches afin de trouver un autre industriel souhaitant reprendre la fabrication de cette pompe.