Appel à l’action au sujet des investissements « dérisoires » consacrés aux maladies non transmissibles


  • Mary Corcoran
  • Univadis Actualités médicales
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

L’Alliance sur les MNT (NCD Alliance) a fortement critiqué les investissements concernant les maladies non transmissibles (MNT) qu’elle qualifie de « dérisoires » et a instamment demandé à ce que des mesures immédiates soient prises pour remédier aux problèmes de financement dans ce domaine. 

S’exprimant durant une table ronde sur les financements consacrés aux MNT lors de l’audition interactive en préparation de la Réunion de haut niveau (RHN) 2018 sur les MNT qui s’est tenue la semaine dernière, Katie Dain, PDG de l’Alliance sur les MNT, a expliqué que les dépenses consacrées aux MNT étaient neuf fois inférieures à celles consacrées au VIH/SIDA. Mme Dain a précisé que les économies sont asphyxiées par les coûts directs et indirects des MNT, en soulignant le fait que le retour sur investissement dans le domaine des MNT l’emporte largement sur les coûts.

La directrice de l’Alliance sur les MNT a présenté un plan en cinq points sur le financement de la lutte contre les MNT qui appelle à un leadership politique sur la question, à une amélioration des données sur les flux de ressources, à la mise en œuvre de politiques fiscales pour la santé, à l’apport d’une aide au développement servant de catalyseur pour le domaine des MNT et à la mise à profit des mécanismes de financement existants ou nouveaux concernant les MNT. 

Mme Dain a déclaré que les gouvernements doivent « avoir la bonne attitude pour infléchir la courbe des MNT », qui consiste, selon elle, à « se saisir de l’opportunité de la RHN et d’aller au-delà des discours généraux sur les financements qui ont été convenus auparavant pour prendre des engagements concrets et tangibles ».