Appareils à visée esthétique : une réglementation loin d’être au poil

L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. Inscrivez-vous gratuitement

Paris, le lundi 20 mars 2017 - Nous l'avons suivi sur le JIM, un contentieux juridique oppose depuis plusieurs années les médecins et les esthéticiens concernant l'épilation par lumière pulsée ou par laser. Les premiers estiment en effet que cette pratique doit leur être réservée et ...