APA 2019—Le régime alimentaire de type méditerranéen est associé à la réduction de la dépression à un âge plus avancé


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Chez les adultes plus âgés, l’adoption d’un régime alimentaire de type méditerranéen pourrait offrir une certaine protection contre les symptômes de la dépression, qui sont fréquents dans cette tranche d’âge.

Pourquoi est-ce important 

  • Il est déjà bien connu que ce régime alimentaire est associé à une bonne santé et qu’il met l’accent sur la consommation de fruits, légumes, céréales complètes, noix et d’huile d’olive, avec une consommation modérée de produits d’origine animale.
  • Les composantes de l’observance comprennent également l’activité physique et le fait de prendre les repas en famille et avec les amis.

Principaux résultats

  • 24,7 % des adultes plus âgés présentaient des symptômes dépressifs, les femmes plus fréquemment que les hommes.
  • Le niveau d’étude plus faible (P = 0,012), le revenu inférieur (P = 0,003) et la comorbidité (P 
  • Un régime alimentaire de type méditerranéen en particulier n’était pas associé de façon significative aux scores à l’échelle de dépression gériatrique (P = 0,051), mais il était lié à une diminution de la probabilité de développer une dépression en fin de vie.

Protocole de l’étude 

  • Étude transversale menée en Grèce.
  • Les participants ont répondu à un questionnaire : l’échelle de dépression gériatrique à 15 items.

Limites 

  • Aucun lien de causalité n’a été établi.
  • Les résultats ont été présentés lors d’une conférence, sans examen par des pairs.