AntibioGame : un serious game pour enseigner le bon usage des antibiotiques

  • Tsopra R & al.
  • Int J Med Inform
  • 3 janv. 2020

  • Par Caroline Guignot
  • Résumé d’articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

AntibioGame est un serious game (jeu sérieux) développé par des chercheurs franciliens et rennais grâce au financement du projet RaMiPA (Raisonner pour Mieux Prescrire les Antibiotiques) dans le cadre de l’appel à projet 2016 de l’ANSM visant à développer des projets de recherche apportant de nouvelles connaissances sur le bon usage et le mésusage des médicaments et des dispositifs médicaux. Ces chercheurs viennent de publier un article présentant l’outil et son évaluation par des étudiants en médecine.

Principe du serious game

Un serious game vise à développer l’apprentissage par le jeu, le challenge et la mise en situation. AntibioGame est un jeu au design proche d’un dessin animé 2D dans lequel l’étudiant joue le rôle d’un médecin recevant des patients dans son cabinet médical. Après avoir créé son pseudo et son avatar, il se voit présenter un premier cas clinique relatif aux maladies infectieuses. Selon l’exactitude de sa réponse, il a une réponse agréable ou sarcastique de la part du patient et peut accéder à une synthèse des connaissances et réponses relatives à la question. Dans les niveaux de jeu supérieurs, la gestion du cas clinique est interrompue par le jeu qui simule un coup de fil de la part d’un confrère demandant des informations, afin de plonger l’étudiant dans une situation habituellement rencontrée en routine.

Un jeu globalement satisfaisant

AntibioGame a été développé pour aider les étudiants à prendre en charge les pathologies infectieuses en soins primaires, à partir de cas cliniques génériques, réalistes, cours et variés.

Le jeu a été testé par 57 étudiants (à partir de la troisième année) : pour 91% d’entre eux, le design d’AntibioGame est attractif, tandis que 89% et 91% d’entre eux le trouvent facile à prendre en main et facile à comprendre. Pour 93 et 98% des étudiants, le jeu est instructif et professionnalisant. In fine, 96% ont aimé ce jeu et tous ont indiqué qu’ils aimeraient avoir des sessions d’apprentissage par le biais de cet outil.

Parmi les perspectives d’amélioration du jeu, les chercheurs souhaitent, à l’image des jeux classiques, proposer un challenge par le temps de réponse, développer des niveaux à débloquer ou proposer un mode multijoueur.