Anneaux contraceptifs défectueux : quels risques et que faire ?


  • Fanny Le Brun
  • Actualités des médicaments
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

La rupture d’un anneau vaginal contraceptif est un effet attendu mais très rare. Cependant, il a été récemment rapporté une augmentation importante des signalements de rupture avec les anneaux Etoring ® et Etonogestrel/éthinylestradiol Mylan. Cette augmentation a permis de révéler un défaut de qualité qui serait lié au procédé de fabrication de ces anneaux.

Tous les anneaux sont-ils concernés ?

Ce défaut de qualité ne concerne que certains lots d’anneaux vaginaux contraceptifs Etoring ® et Etonogestrel / éthinylestradiol Mylan (liste disponible sur le site de l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé). L’anneau Nuvaring ® , quant à lui, n’est pas concerné.

Quels sont les risques ?

En cas de rupture d’un anneau contraceptif, son efficacité peut diminuer et une grossesse peut avoir lieu. 

Que faut-il faire ?

Les lots concernés ont fait l’objet d’un rappel mais certains d’entre eux ont déjà été délivrés aux patientes. Il est alors nécessaire d’informer les femmes disposant d’anneaux contraceptifs afin qu’elles vérifient le numéro de lot si elles disposent encore de la boîte et qu’elles soient attentives aux signes évocateurs d’une rupture de l’anneau :

  • Inconfort vaginal,
  • Douleur vaginale de type pincement,
  • Saignement vaginal (lié à une érosion superficielle),
  • Expulsion spontanée de l’anneau rompu,
  • Absence de forme ronde de l’anneau à la palpation,
  • Douleurs lors des rapports sexuels.

En cas de rupture, l'anneau est souvent expulsé spontanément en dehors du vagin. Si ce n’est pas le cas mais que la femme soupçonne tout de même une rupture de l’anneau, elle doit le retirer pour ne pas être gênée. Si elle dispose d’autres anneaux Etoring ® ou Etonogestrel/éthinylestradiol Mylan concernés par le rappel de lots, elle ne doit pas les utiliser et doit consulter son médecin ou sa sage-femme dès que possible pour rediscuter de la méthode contraceptive à envisager en remplacement de l’anneau. En attendant, il est nécessaire d’utiliser une autre méthode de contraception comme le préservatif masculin.

En cas de rapports sexuels dans les 5 derniers jours précédant la rupture de l’anneau, une contraception d’urgence est à envisager en raison du risque de grossesse.

Si aucune rupture d’anneau n’est suspectée ou constatée, le dispositif peut être laissé en place jusqu’à la fin du cycle en utilisant cependant le préservatif masculin par précaution dans l’attente d’une consultation médicale.