ADA : Quand l’intelligence artificielle dépiste la rétinopathie diabétique

  • Dr Roseline Péluchon

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Un système de dépistage de la rétinopathie diabétique par intelligence artificielle soutient la comparaison avec le dépistage clinique standard. Une étude menée sur 893 patients montre que le système par intelligence artificielle remplit les critères d'étude prédéterminés pour la détection de la rétinopathie diabétique modérée ou sévère. Sans dilatation, moins de 13,5 % des yeux n'étaient pas « évaluables » par le dispositif. Après dilatation, ils n'étaient plus que 2,6 %. La sensibilité, avec ou sans dilatation, pour les rétinopathies modérées ou sévères, se situe entre 88 % et 98 %. Quant à la spécificité, elle oscille entre 85 % et 98 %.