ADA 2020 — DT2 : la télémédecine pourrait améliorer l’équilibre glycémique chez les patients ruraux


  • Pavankumar Kamat
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Chez les adultes atteints de diabète de type 2 (DT2) mal équilibré résidant dans les zones rurales, l’équilibre glycémique a été amélioré après avoir participé à un programme complet de télémédecine.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les populations rurales ont tendance à présenter de mauvais résultats de diabète en conséquence d’un accès plus limité aux soins spécialisés et aux programmes d’autogestion intensifs que leurs homologues urbains.

Protocole de l’étude

  • Une intervention de télémédecine d’une durée de 6 mois intitulée Advanced Comprehensive Diabetes Care (ACDC), comprenant la télésurveillance, l’autogestion et la gestion des médicaments guidée par le médecin, a été testée chez 125 participants atteints de DT2 dans 5 centres ruraux aux États-Unis.
  • Financement : aucun.

Principaux résultats

  • Les taux d’hémoglobine glyquée (Hba1c) ont chuté d’une moyenne de 1,36 point de pourcentage, passant de 9,25 % à l’entrée dans l’étude à 7,89 % 6 mois après l’intervention de télémédecine. 
  • Les taux d’Hba1c ont chuté d’une moyenne de 1,22 et 1,07 point de pourcentage en dessous des niveaux de référence à 12 et 18 mois, respectivement. 

Limites

  • Échantillon de petite taille.

Commentaire d’expert

L’investigatrice de l’étude, Elizabeth Kobe, candidate MD à la faculté de médecine de l’université de Duke, à Durham, en Caroline du Nord, déclare : « Malgré les changements drastiques imposés aux systèmes de santé par la pandémie de COVID-19, le recours à l’ACDC s’est poursuivi. L’ACDC a réellement changé la donne pour les patients ruraux diabétiques et est bien positionné pour une diffusion plus large. »