ADA 2019—Quelles sont les valeurs cibles optimales de PA dans le cadre du DT1 ?


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Il est possible que les objectifs de PA pour les jeunes atteints de diabète de type 1 (DT1) doivent être inférieurs à la recommandation de 140/90 mmHg formulée par l’Association américaine de lutte contre le diabète (American Diabetes Association, ADA).
  • Les résultats d’une étude présentée lors de la réunion 2019 de l’ADA identifient une PA de 120/80 mmHg comme étant un objectif approprié pour assurer la réduction du risque cardiovasculaire.

Pourquoi est-ce important 

  • Les auteurs de l’étude ont utilisé des mesures de PA pondérées dans le temps.
  • Les auteurs ont déclaré dans un communiqué que les résultats suggèrent qu’une fois que le taux d’HbA1c entre dans la plage normale élevée, l’attention peut ensuite se porter sur le contrôle de la PA. 

Principaux résultats

  • Les auteurs ont déterminé les valeurs optimales pour réduire le risque de maladie de l’artère coronaire (MAC) comme étant :
    • PA systolique : 120 mmHg.
    • PA diastolique : 80 mmHg.
    • Pression artérielle moyenne : 90 mmHg.
  • Comparativement à une PA 

Protocole de l’étude 

  • Étude épidémiologique de Pittsburgh sur les complications du diabète, incluant 605 participants sans MAC connue qui ont été suivis pendant 25 ans.
  • Les mesures de PA cumulatives actualisées en fonction du temps (mmHg/an) et pondérées dans le temps ont été évaluées afin de déceler un lien éventuel avec la MAC.
  • Financement : Non connu.

Limites 

  • Étude observationnelle ; par conséquent, des facteurs résiduels de confusion sont possibles.
  • Les résultats ont été présentés lors d’une conférence sans examen par des pairs.