ADA 2019—Nouvelles recommandations pour le monitorage continu du glucose


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Le Consensus international sur les objectifs de temps en zone thérapeutique (TIR) présente un tableau de ses recommandations pour le monitorage continu du glucose (MCG), d’après les données d’essais cliniques à grande échelle pré-MCG et d’essais contrôlés et randomisés sur le monitorage continu du glucose.

Pourquoi est-ce important 

  • L’utilisation du monitorage continu du glucose est de plus en plus répandue, ce qui nécessite son intégration effective à la prise en charge afin de fixer des objectifs pertinents.
  • Ce rapport de consensus a reçu l’appui de plusieurs groupes, dont l’Association américaine de lutte contre le diabète (American Diabetes Association) et l’Association européenne pour l’étude du diabète (European Association for the Study of Diabetes).

Principales recommandations

  • Utiliser un rapport normalisé de monitorage continu du glucose (p. ex., profil glycémique ambulatoire) qui comprend des indicateurs clés.
  • Le rapport doit également comprendre un profil glycémique composite sur 14 jours.
  • Préciser clairement que chaque augmentation de 5 % du TIR est bénéfique, en particulier pour les patients plus jeunes.
  • S’il est facile d’atteindre les objectifs, surtout avec des changements apportés au mode de vie, selon eux, il n’est pas nécessaire de les augmenter pour les patients à un taux proche de la normale.
  • Un tableau des objectifs proposés pour les patients diabétiques de type 1 et de type 2, ceux qui sont fragiles et les femmes enceintes est disponible ici.
  • Intervalle cible recommandé pour le diabète de type 1 ou 2 : 70-180 mg/dl (3,9-10,0 mmol/l).
  • Recommandation pendant la grossesse : 63-140 mg/dl (3,5-7,8 mmol/l).
  • Fixer des objectifs prudents pour les personnes âgées ou celles qui présentent un risque élevé, en mettant l’accent sur le temps passé à