ADA 2019—Le resurfaçage de la muqueuse duodénale semble prometteur à l’analyse intermédiaire


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir 

  • Un essai de petite envergure portant sur le resurfaçage de la muqueuse duodénale (Revita DMR ; Fractyl) en association à un médicament (liraglutide) et des modifications apportées au mode de vie pour le traitement du diabète de type 2 (DT2) a donné des résultats intermédiaires prometteurs.
  • Sur 13 patients qui ont atteint 6 mois de suivi, 85 % n’avaient plus besoin d’insuline.
  • La teneur en graisses hépatiques a également diminué de 45 % et la PA comme le poids se sont améliorés.

Pourquoi est-ce important 

  • L’ablation de la muqueuse duodénale (AMD) est une intervention endoscopique réalisée le jour même qui détruit la muqueuse duodénale, ce qui altère la signalisation métabolique, selon Fractyl.
  • La société a mené des études cliniques auprès de 200 patients, dont les résultats suggèrent une amélioration jusqu’à 1 an au niveau du glucose sanguin, des graisses hépatiques, du risque cardiovasculaire et de la perte de poids, sans intervention sur le mode de vie.

Principaux résultats

  • 11 patients sur 13 (85 %) ayant atteint 6 mois de suivi n’avaient plus besoin d’insuline.
  • Les 3 autres patients parmi les 16 personnes incluses à l’origine n’avaient pas encore atteint 6 mois de suivi.
  • Les graisses hépatiques ont diminué en moyenne de 45 % (le taux de référence était de 8,5 % de graisses hépatiques).
  • La société affirme que le profil de sécurité d’emploi est acceptable et que l’AMD a été bien tolérée.

Protocole de l’étude 

  • Étude monocentrique, 16 participants atteints de DT2.
  • Les participants ont fait l’objet d’une AMD et ont cessé de prendre de l’insuline.
  • Au 14e jour, ils ont commencé à prendre du liraglutide (ajustement de la posologie jusqu’à 1,8 mg/jour).
  • Des conseils sur le mode de vie ont été fournis tout au long de l’étude.
  • Critère d’évaluation : pourcentage de participants n’ayant plus besoin d’insuline, taux d’HbA1c ≤ 59 mmol/mol à 6 mois.
  • Financement : Fractyl, autres.

Limites 

  • Les résultats, portant sur une très petite population à l’étude, ont été présentés lors d’une conférence ; pas de groupe témoin.