ADA 2019 — Le pancréas artificiel est prêt pour son examen clinique


  • Emily Willingham, PhD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les systèmes de pancréas artificiels sont sûrs et efficaces pour l’administration d’insuline et le contrôle de la glycémie, y compris chez l’enfant, selon deux études présentées lors de la conférence de l’Association américaine de lutte contre le diabète (American Diabetes Association).

Pourquoi est-ce important ?

  • La technologie semble sur le point d’être autorisée.

Principaux résultats

  • Dans le cadre d’une étude, les résultats à 6 mois ont montré qu’un système de contrôle en circuit fermé a surpassé le traitement par pompe doté d’un capteur de 11 % pour ce qui est du temps passé dans l’intervalle cible.
    • Le contrôle en circuit fermé a également réduit l’HbA1c de 0,33 % supplémentaire et la glycémie moyenne de 13.
    • Il était également associé à une diminution de l’hyperglycémie
    • 100 % des participants (âgés de 14 à 71 ans) ont terminé l’essai et continuaient d’utiliser le système au bout de 6 mois.
    • Des effets bénéfiques ont été observés dès le premier mois et se sont maintenus.
  • Une étude française a comparé l’utilisation sur 24 heures d’un système de contrôle en circuit fermé à une utilisation nocturne seulement. Les 30 enfants (âgés de 6 à 12 ans) atteints de diabète de type 1 qui ont participé à l’essai ont affiché une proportion de temps passé dans l’intervalle cible de 80 % dans le cadre de l’utilisation nocturne.
    • Ces résultats sont provisoires, mais suggèrent un risque limité d’hypoglycémie nocturne.

Limites

  • Les données ont été présentées sans examen par des pairs lors d’une conférence et sont préliminaires pour l’étude 2.