ACCP : la RCT semble efficace en contexte néoadjuvant

  • Versteijne E & al.
  • J Clin Oncol
  • 27 févr. 2020

  • Par Jim Kling
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La radiochimiothérapie néoadjuvante (RCTn) se montre supérieure à la chirurgie initiale au niveau des résultats secondaires, mais pas de la survie globale (SG), dans le cadre de l’adénocarcinome canalaire pancréatique (ACCP) résécable ou à la limite de la résécabilité.

Pourquoi est-ce important ?

  • Cette étude est le premier essai clinique randomisé portant sur la RCTn mené au sein de cette population.

Protocole de l’étude

  • Un essai clinique randomisé de phase III a été mené (16 centres, N = 246).
  • Financement : Société néerlandaise du cancer.

Principaux résultats

  • Aucune différence significative n’a été observée au niveau de la SG médiane entre les groupes RCTn et chirurgie initiale (16,0 mois, contre 14,3 mois ; P = 0,096).
  • Le groupe RCTn a obtenu de meilleurs résultats secondaires :
    • taux de résection R0 : 71 %, contre 40 % (P 
    • survie sans maladie (SSM) médiane : rapport de risque (RR) de 0,73 (P = 0,032) ;
    • intervalle sans échec locorégional (ISEL) médian : RR de 0,56 (P = 0,0034).
  • Les patients ayant fait l’objet d’une résection R0 ont obtenu une meilleure SG que ceux qui avaient fait l’objet d’une résection non R0 : RR de 0,47 (P 
  • Le groupe RCTn a obtenu des taux plus faibles concernant :
    • les ganglions lymphatiques pathologiques : 33 %, contre 78 % (P 
    • l’invasion périnerveuse : 39 %, contre 73 % (P 
    • l’invasion veineuse : 19 %, contre 36 % (P = 0,024).
  • Dans un sous-groupe prédéfini de patients atteints d’un ACCP suspecté d’être à la limite de la résécabilité, la RCTn était associée à une meilleure médiane pour :
    • la SG : 17,6 mois, contre 13,2 mois (RR : 0,62 ; P = 0,029) ;
    • la SSM : 6,3 mois, contre 6,2 mois (RR : 0,59 ; P = 0,013) ; 
    • l’ISEL : 27,7 mois, contre 11,8 mois (RR : 0,54 ; P = 0,022).

Limites

  • Puissance statistique potentiellement insuffisante.