ACC : Une enveloppe antibactérienne pour prévenir les infections développées sur les dispositifs cardiaques implantables ?

  • Dr Philippe Tellier

  • JIM Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

Chaque année, des dispositifs électroniques cardiaques implantables (DECI) sont implantés chez environ 1,5 millions de patients à l'échelon mondial. En dépit de diverses stratégies prophylactiques à type de couverture antibiotique et de précautions chirurgicales extrêmes, les infections sur DECI restent une complication à la fois majeure et redoutable qui expose à une morbi-mortalité plus que substantielle, sans parler des coûts induits pour les divers systèmes de santé. Quelques études éparses plaident en faveur du recours à une antibiothérapie locale prophylactique indépendante de celle éventuellement dispensée par voie orale. Ce plaidoyer ne s'avère pas suffisant pour dicter des stratégies validées (loin s'en faut) et la cause méritait bien un grand essai multicentrique randomisé pour réduire le fardeau des infections précédemment évoquées.

L'étude WRAP-IT : près de 7 000 patients

Worldwide Randomized Antibiotic Envelope





versusversus

versus