ACC 2019—L’Apple Watch s’avère prometteuse pour la détection des FA


  • Caleb Rans, PharmD
  • Actualités des congrès
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les résultats de l’étude Apple Heart indiquent que l’Apple Watch pourrait contribuer à la détection de la fibrillation auriculaire (FA) au sein d’une vaste population, mais que davantage de recherches sont nécessaires.

Pourquoi est-ce important ?

  • La technologie de montre intelligente pourrait sauver des vies grâce à une identification précoce des troubles du rythme, comme la FA.

 Principaux résultats

  • Globalement, la proportion de personnes ayant reçu une notification de pouls irrégulier en utilisant une montre intelligente était faible : 0,52 % (0,49-0,54).
  • La valeur prédictive positive (VPP) au niveau du tachogramme (montre intelligente associée à une électrode ECG) était de 0,71 (IC à 97,5 % : 0,69–0,74), alors que la VPP pour les notifications de pouls irrégulier (montre intelligente seule) était de 0,84 (IC à 95 % : 0,76–0,92).
  • Dans une étude de suivi de 90 jours, 57 % des participants ont signalé une prise de contact avec un professionnel de santé en dehors de l’étude.

Protocole de l’étude

  • L’étude évaluait la capacité d’une notification de pouls irrégulier à détecter une FA et à confirmer la nécessité d’autres examens cliniques.
  • Sur une période de 8 mois, les chercheurs ont recruté 419 297 résidents des États-Unis âgés d’au moins 22 ans (65 ans et plus : n = 24 626) pour participer à une étude prospective en ouvert à bras unique. 
  • Les critères d’évaluation co-principaux de l’étude étaient la détection de la FA pendant plus de 30 secondes par l’électrode ECG chez les participants de 65 ans et plus, et la détection simultanée de la FA sur le tachogramme individuel et l’électrode ECG.
  • Financement : Apple Inc.

Limites

  • Des taux élevés d’abandon ont été observés après la notification.
  • L’étude virtuelle reposait sur des critères auto-rapportés pour le recrutement et les résultats.

 Commentaires des experts

  • « Cette étude est un effort impressionnant pour nous aider à commencer à comprendre les difficultés de la gestion de données volumineuses et, plus important encore, de la transformation des données que tout le monde possède en informations significatives. L’étude ajoute plusieurs pièces à un puzzle complexe », explique le Dr Renato Lopes, MD, PhD, professeur de médecine au Centre médical de l’Université de Duke (Duke University Medical Center), à Durham, aux États-Unis. Le Dr Lopes n’a pas participé à l’essai.