AACR 2020 — Des facteurs affectent les résultats du COVID-19 chez les patients atteints d’un cancer


  • Pavankumar Kamat
  • Univadis
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • Les patients atteints d’un cancer présentent un risque plus élevé de présenter des symptômes graves ou critiques de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).
  • Le type de cancer, le stade et les traitements récents peuvent avoir une influence sur les résultats du COVID-19.

Pourquoi est-ce important ?

  • Les patients atteints d’un cancer sont généralement plus vulnérables aux infections, en raison d’un système immunitaire compromis.

Protocole de l’étude

  • 105 patients atteints d’un cancer et du COVID-19, traités entre le 1er janvier et le 24 février 2020 dans 14 hôpitaux de Wuhan, en Chine, ont été appariés à 536 patients atteints du COVID-19 sans cancer. 
  • Financement : Fondation nationale des sciences naturelles de Chine ; Conseil national de recherche médicale du ministère de la Santé de Singapour ; Instituts nationaux américains de la santé/Institut national américain du cœur, du poumon et du sang (National Institutes of Health/National Heart, Lung, and Blood Institute) ; et Fonds de recherche Xiu.

Protocole de l’étude

  • Les patients atteints d’un cancer, comparativement aux patients sans cancer, présentaient un risque plus élevé de :
    • symptômes graves ou critiques du COVID-19 : rapport de cotes (RC) de 2,79 (P 
    • admission en unité de soins intensifs (USI) : RC de 2,84 (P 
    • nécessité d’une ventilation invasive : RC de 14 (P 
    • décès : RC de 2,34 (P = 0,03).
  • Comparativement aux patients sans cancer, les patients présentant des hémopathies malignes et un cancer métastatique ont obtenu des résultats moins favorables du COVID-19.
  • Les résultats observés chez les patients atteints d’un cancer non métastatique étaient comparables à ceux des patients sans cancer (P > 0,05 pour tous les résultats).
  • Comparativement aux patients sans cancer, les patients atteints d’un cancer qui recevaient une immunothérapie et faisaient l’objet d’une intervention chirurgicale ont obtenu des résultats moins favorables du COVID-19.
  • Les résultats observés chez les patients atteints d’un cancer qui faisaient l’objet d’une radiothérapie étaient comparables à ceux des patients sans cancer (P > 0,10 pour tous les résultats).

Commentaire d’expert
Le présentateur, Hongbing Cai, MD, de l’hôpital Zhongnan de l’Université de Wuhan, en Chine, a déclaré : « Un report de la chirurgie doit être envisagé dans les régions où la flambée sévit. Les radiothérapies prévues peuvent avoir lieu, mais avec une protection et une surveillance intensives. »

L’AACR 2020 étant un congrès virtuel, les utilisateurs enregistrés peuvent regarder cette session et toutes les présentations en ligne.