3 facteurs prédisent la survie à 10 ans dans le cadre du cancer différencié de la thyroïde

  • Kelly A & al.
  • PLoS ONE
  • 1 janv. 2019

  • Par Brian Richardson, PhD
  • Résumés d'articles
L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte. L'accès à l'intégralité du contenu de ce site est reservé uniquement aux professionnels de santé disposant d'un compte.

À retenir

  • La classification de l’Association américaine de la thyroïde (American Thyroid Association, ATA), l’âge et le taux de thyroglobuline stimulée (TGs) avant l’ablation sont associés à la survie à 10 ans chez les patients atteints d’un cancer différencié de la thyroïde (CDT), d’après une étude rétrospective.

Pourquoi est-ce important ?

  • Un nombre relativement faible d’études ont analysé le taux de SG et les facteurs pronostiques qui y sont associés chez les patients atteints d’un CDT.

Principaux résultats

  • Facteurs multivariés associés à une réduction de la SG à 10 ans :
    • un risque initial de récidive élevé (rapport de cotes [RC] : 21,9 ; IC à 95 % : 8,5–56,3) ou intermédiaire (RC : 4,7 ; IC à 95 % : 2,9–7,5), selon la classification de l’ATA ;
    • un âge compris entre 45 et 55 ans (RC : 4,9 ; IC à 95 % : 2,7–8,7) ou supérieur à 55 ans (RC : 23,8 ; IC à 95 % : 7,5–75,3) ;
    • un taux de TGs supérieur ou égal à 30 μg/l avant l’ablation (RC : 8,4 ; IC à 95 % : 4,6–15,3).
  • Les patients ont été stratifiés en trois groupes, sur la base de ces facteurs et de la survie associée :
    • Survie excellente : SG à 10 ans de 99 % chez les patients de moins de 55 ans présentant un taux de TGs inférieur à 30 μg/l avant l’ablation.
    • Survie modérée : SG à 10 ans de 94,5 % chez les patients de moins de 55 ans présentant un taux de TGs supérieur ou égal à 30 μg/l avant l’ablation ou les patients de 55 ans et plus présentant un taux de TGs inférieur à 30 μg/l avant l’ablation.
    • Survie faible : SG à 10 ans de 49 % chez les patients de 55 ans et plus présentant un taux de TGs supérieur ou égal à 30 μg/l avant l’ablation.

Protocole de l’étude

  • 1 093 patients atteints d’un CDT ayant fait l’objet d’une ablation par iode radioactif après une thyroïdectomie ont été inclus.
  • Financement : aucun.

Limites

  • Protocole de l’étude rétrospectif.