Perturbateurs endocriniens & Reproduction

Nicolas Chevalier
Endocrinologue, CHU de Nice – Hôpital de l’Archet & Inserm UMR U1065 – Equipe 5 (Targeting Prostate Cancer Cell Metabolism)

De nombreuses substances chimiques, synthétiques et naturelles, sont considérées comme perturbateurs endocriniens, les plus connues étant le bisphénol A, les phtalates, certains pesticides et retardateurs de flamme. Ces substances modifient le fonctionnement normal de toutes les glandes endocrines de l’organisme, avec un niveau de danger variable selon les substances. Les études menées auprès de la population ont montré une augmentation de pathologies, notamment de l’appareil reproducteur. Compte tenu de la médiatisation du sujet, il importe de bien connaître les données scientifiques avérées pour répondre au mieux aux inquiétudes de nos patients.