Efficacité et tolérance des antiviraux oraux du VHC dans la vraie vie

Pr Stanislas Pol
Chef du service d’Hépatologie, Hôpital Cochin - Paris

Les antiviraux directs du VHC permettent 95% de guérison avec 8 à 12 semaines de traitement, quel que soit le profil du patient (cirrhotique, pré-traité, obèse ou coinfecté par le VIH) avec une tolérance satisfaisante. L’espoir de guérir tous les patients (le re-traitement des 2 à 3% de patients en échec est efficace) ouvre la voie de l’élimination du VHC dans le monde.