Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'est disponible que pour les utilisateurs enregistrés. Pour continuer merci de vous identifier ou Créer un compte gratuitement
  • Difficile

Ajouter la compression pneumatique intermittente pour prévenir la maladie thromboembolique

Chez les patients hospitalisés en unité de soins intensifs, l’ajout d’une compression pneumatique intermittente (CPI ; ≥ durée 18h/jour) des membres inférieurs à la thromboprophylaxie héparinique (TPH) est associé, comparativement à la seule TPH, à un risque relatif (RR) de thrombose veineuse profonde (TVP) ou d’embolie pulmonaire (EP):