Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'est disponible que pour les utilisateurs enregistrés. Pour continuer merci de vous identifier ou Créer un compte gratuitement
  • Difficile

Poursuivre l’anticoagulation prophylactique après hospitalisation pour une affection médicale

Chez les patients hospitalisés pour une affection médicale aiguë et ayant par ailleurs un risque augmenté de maladie thromboembolique veineuse (MTEV), la poursuite d’une prophylaxie antithrombotique par rivaroxaban (10 mg/jour) pendant 45 jours après la sortie de l’hôpital est associée, comparativement au placebo, à un risque de MTEV symptomatique ou fatale: