Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'est disponible que pour les utilisateurs enregistrés. Pour continuer merci de vous identifier ou Créer un compte gratuitement
Question du jour
  • 5 Pts
  • Difficile

Oxygénothérapie pour BPCO avec désaturation nocturne

Chez les patients ayant une bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) et des baisses exclusivement nocturnes de la saturation artérielle en oxygène (SaO2 <90%), l’oxygénothérapie nocturne est associée, comparativement au placebo (air ambiant), à un risque relatif du critère composite [progression vers la nécessité d’une oxygénothérapie ambulatoire ou décès de toute cause] diminué après 3 ans d’environ :