• CVEM : un report de la CR après une CTNA ou une RTUTV est associé à une survie plus défavorable

    Un quartier rural et un changement de professionnel étaient associés à un report.

  • EAU 2019 : la ménopause précoce est associée à un risque plus élevé de cancer de la vessie
    EAU 2019 : la ménopause précoce est associée à un risque plus élevé de cancer de la vessie

    L’association était principalement notable chez les fumeuses.

  • ASCO-SITC 2019—L’association lenvatinib + pembrolizumab engendre un TRO de 25 % dans le cadre du cancer urothélial avancé

    Ces résultats de phase Ib/II justifient une étude approfondie.

  • ASCO-GU 2019—L’association d’une chimiothérapie adjuvante + radiothérapie postopératoire améliore la SSM et la SG dans le cadre du carcinome urothélial localement avancé

    Analyse post hoc des résultats d’un essai de phase III.

  • Le régime méditerranéen est associé à un risque plus faible de cancer de la vessie

    Ces résultats sont issus de l’étude BLEND portant sur 645 000 participants.

  • Cancer urothélial : le risque de TEV est plus élevé avec l’association gemcitabine/cisplatine

    Une analyse de la base de données SEER-Medicare révèle que le risque est plus élevé qu’avec les traitements par MVAC et CarboG.

  • Cancer de la vessie : une histologie épidermoïde est associée à un pronostic moins favorable

    Aucun bénéfice en matière de survie n’a été constaté pour la CTNA avec une histologie de CE.

  • CVEM : l’efficacité de la CTNA s’avère supérieure à celle de la CTA en ce qui concerne la SSM

    L’obtention d’une réponse pathologique complète représente un facteur pronostique significatif.

  • CVEM : un report de la CTNA de deux mois ou plus est associé à une revue à la hausse du stade

    La CR doit être réalisée dans les sept mois suivant le diagnostic initial.

  • Cancer de la vessie : près de 30 % des patients ne mènent pas à terme la CTNA

    L’âge et les variations régionales prédisent la probabilité d’achèvement du traitement.

  • CVEM : la gemcitabine associée à une radiothérapie une fois par jour représente une alternative viable

    Les taux de SSMD et de préservation de la vessie étaient similaires à ceux du traitement par FCR.

  • CU avancé : quatre cycles d’une chimiothérapie à base de platine en première intention semblent adéquats

    La SG était similaire à celle de la chimiothérapie de 6–9 cycles.

  • CVEM : le traitement par RTU et chimiothérapie constitue une alternative viable pour certains patients

    Le traitement standard par cystectomie radicale est associé à une morbidité et une mortalité significatives.

  • CVIM : un traitement néoadjuvant par pembrolizumab démontre un bénéfice dans l’essai de phase II PURE-01

    L’expression de PD-L1 et la CMT prétraitement prédisent une revue à la baisse totale du stade.

  • Cancer de la prostate : la RTE est associée à un risque plus élevé de cancer de la vessie

    Un risque 35 % plus élevé avec la RTE, par rapport à la chirurgie, a été observé.

  • Cancer de la prostate : le TPA ne protège pas contre le cancer de la vessie

    Une cohorte SEER-Medicare de plus de 196 000 patients.

  • CVSEM : le célécoxib ne permet pas de réduire le risque de récidive dans l’essai britannique BOXIT

    Aucun bénéfice n’a été observé chez les patients atteints d’une maladie à risque intermédiaire et élevé.

  • Voir plus