• PAS 2019—La nourrice fait son retour

    Le partage du lait fait un retour en force.

  • PAS 2019—Les taux d’événements indésirables des vaccins sont remarquablement faibles

    Le calendrier de vaccination actuellement recommandé présente globalement un excellent profil de sécurité d’emploi.

  • Médecins Sans Frontières publie un rapport sur la guerre au Yémen
    Médecins Sans Frontières publie un rapport sur la guerre au Yémen

    Le personnel médical est également confronté à de graves difficultés pour accéder aux hôpitaux.

  • Faut-il donner de la lévothyroxine aux femmes ayant des anticorps anti-thyropéroxydase (anti-TPO) ?

    Des données contradictoires sur l’intérêt de la lévothyroxine chez les femmes enceintes porteuses d’anticorps anti-TPO sans altération de la fonction thyroïdienne ont incité des chercheurs à mener la plus large étude ayant jamais été menée dans le domaine.

  • Clampage différé du cordon pour les nouveau-nés extrêmement prématurés
    Clampage différé du cordon pour les nouveau-nés extrêmement prématurés

    Une étude de cohorte rétrospective a été menée auprès de 4 680 nouveau-nés nés entre 22 et 28 semaines de gestation.

  • Progression de la survie à un an des grands prématurés

    Après un an de suivi, le taux de grands prématurés en vie et en vie sans morbidité néonatale majeure est en progrès en Suède depuis la dernière décennie, sans doute du fait de l’implémentation de nouvelles pratiques dans leurs recommandations. Ces dernières sont-elles gages de résultats transposables dans des pays aux pratiques similaires ?

  • Un nourrisson extrêmement prématuré sur cinq survit jusqu’à la sortie de l’hôpital
    Un nourrisson extrêmement prématuré sur cinq survit jusqu’à la sortie de l’hôpital

    Résultats d’une étude de cohorte multicentrique publiée dans la revue JAMA Pediatrics.

  • NHS : l’allaitement est associé à un risque plus faible de cancer du sein ER-

    Cette analyse porte sur 12 452 cas de cancers du sein chez 199 500 infirmières incluses dans les Études sur la santé du personnel infirmier.

  • L’exposition anténatale aux corticoïdes impacte la croissance fœtale

    Une étude observationnelle finlandaise a analysé l’impact d’une exposition anténatale aux corticoïdes sur différents paramètres du nourrisson à la naissance.

  • CROI 2019—Un TAR néonatal précoce entraîne une suppression plus rapide du VIH

    La probabilité d’une suppression précoce diminue pour chaque semaine de retard de traitement.

  • CROI 2019—L’exposition prénatale aux InSTI n’est pas associée aux défauts du tube neural

    Les inhibiteurs de l’intégrase pourraient être utilisés sans danger pendant la grossesse, mais davantage de données sont nécessaires.

  • AAAAI 2019—L’allaitement au sein exclusif pourrait diminuer la chronicité de l’eczéma

    Pas de prévention, mais une protection potentielle.

  • Syndrome d’abstinence néonatale : quel médicament privilégier ?

    JAMA Pediatrics publie une méta-analyse comparant les différents traitements du syndrome d’abstinence (ou de sevrage) néonatale.

  • Une recherche révolutionnaire identifie des biomarqueurs pour détecter l’atteinte du cerveau chez les nouveau-nés
    Une recherche révolutionnaire identifie des biomarqueurs pour détecter l’atteinte du cerveau chez les nouveau-nés

    L’étude BiHiVE a également découvert un marqueur qui a identifié les nourrissons éligibles à une hypothermie thérapeutique.

  • Primo-infection au CMV durant la grossesse : les séquelles auditifs et neurologiques ne surviennent qu’en cas d’infection au cours du premier trimestre

    Selon une étude longitudinale française menée chez des femmes enceintes infectées par le virus du CMV, des séquelles n’apparaissent chez l’enfant qu’en cas d’infection au cours du premier trimestre. Des résultats qui pourraient bien modifier les recommandations de suivi.

  • L’atrophie musculaire survient rapidement avec la ventilation artificielle chez l’enfant
    L’atrophie musculaire survient rapidement avec la ventilation artificielle chez l’enfant

    L’augmentation de l’âge et la présence d’une lésion traumatique du cerveau ont été associées à une plus grande perte musculaire.

  • Une petite taille pour l’âge gestationnel entraîne un risque de mortalité jusqu’à l’âge de 18 ans
    Une petite taille pour l’âge gestationnel entraîne un risque de mortalité jusqu’à l’âge de 18 ans

    Le taux brut de mortalité pour 10 000 personnes-années était de 5,32 chez les cas sévères d’enfants nés petits pour l’âge gestationnel.

  • Voir plus