• CCR : l’association nivolumab et ipilimumab permet d’obtenir un avantage en termes de QdV dans l’essai CheckMate 214

    À 103 semaines, les résultats rapportés par les patients étaient systématiquement meilleurs qu’avec le sunitinib.

  • Masses rénales : des données à 10 ans appuient l’utilisation de l’ARF pour les tumeurs de moins de 3 cm

    Ces données démontrent que les résultats sont significativement moins bons en cas de tumeurs de taille plus importante.

  • Les calculs rénaux sont associés au CCR et au CUVS dans une étude néerlandaise

    Le risque de CCR est plus élevé dans le cas d’un diagnostic précoce de calcul rénal.

  • mRCC: immediate nephrectomy shows no additional benefit in SURTIME

    Presurgical sunitinib may identify patients resistant to systemic therapy.

  • CCRm : la séquence sorafénib-pazopanib essuie un échec dans le cadre de l’étude SWITCH II

    Les données n’ont pas permis de démontrer une non-infériorité, comparativement à la séquence pazopanib-sorafénib.

  • Le traitement combiné par nivolumab et ipilimumab a été approuvé dans le cadre du carcinome à cellules rénales
    Le traitement combiné par nivolumab et ipilimumab a été approuvé dans le cadre du carcinome à cellules rénales

    L’EMA a annulé sa décision initiale défavorable concernant le nivolumab associé à l’ipilimumab comme traitement de première intention du cancer du rein avancé.

  • CCR : le cabozantinib démontre un bénéfice dans le cadre du cancer non à cellules claires

    Une étude a été menée auprès de patients atteints d’une maladie métastatique ayant présenté une progression sous VEGFR-TKI.

  • Recurrent Wilms tumor: routine CT may be unnecessary

    No survival benefit observed in unilateral favorable-histology disease.

  • ATLAS : un traitement adjuvant par axitinib permet d’obtenir un bénéfice incertain dans le cadre du CCR à risque élevé

    Un avantage de SSM significatif a été rapporté par les investigateurs, mais n’a pas été confirmé par l’examen indépendant.

  • CCR : les patients de stade III avec atteinte ganglionnaire doivent-ils être reclassés ?

    La survie a été similaire à celle de la maladie métastatique et moins bonne qu’en cas de tumeur de stade III sans atteinte ganglionnaire.

  • Masses rénales importantes : le bénéfice de SG apporté par la néphrectomie partielle chute avec l’âge

    Une évaluation personnalisée des risques et des bénéfices est de mise.

  • CCR : un nomogramme permet de prédire le déclin de la fonction rénale après une chirurgie

    Lors de la validation interne, l’indice C était de 73 %.

  • CCRm : la chirurgie apporte un bénéfice en termes de SG au traitement ciblé dans une étude taïwanaise

    Les patients à risque défavorable ont tout de même obtenu des résultats moins bons dans cette étude en pratique réelle.

  • CCR : le cabozantinib en deuxième intention est supérieur à l’évérolimus en matière de SSP et de SG dans l’étude METEOR

    Un bénéfice de SSP a été observé, quels que soient la durée ou le type de traitement préalable par VEGFR-TKI.

  • Voir plus